Le réchauffement climatique



L’effet de serre est un phénomène naturel qui retient la chaleur qui s’élève de la surface terrestre. Aujourd’hui, la température moyenne à la surface de la Terre est de 14 degrés Celsius. L’effet de serre est donc important pour la vie sur terre, sans son action la température serait d’environ -19° Celsius ! Mais une variation trop rapide de la température moyenne de la surface terrestre peut provoquer des bouleversements considérables dans les équilibres écologiques qui ont mis des millions d’années à se réaliser.

Les gaz qui composent l’atmosphère terrestre contribuent à l’effet de serre, ce sont les gaz à effet de serre les plus répandus comme la vapeur d’eau et le CO2. L’accroissement des concentrations de GES dans l’atmosphère est considérable depuis deux siècles et plus particulièrement depuis les 50 dernières années. La concentrations en CO2 est aujourd’hui de 385 ppm (parties par million) et était de 280 ppm avant l’ère industrielle.


Le dernier rapport du GIEC publié en 2007 met en lumière :

  • une augmentation de la température moyenne de 0,74°C entre 1906 et 2005
  • une augmentation de la fréquence des vagues de chaleur
  • des précipitations plus violentes et plus fréquentes
  • l’élévation du niveau de la mer
  • la fonte des glaciers polaires
  • la fonte des glaciers de montagne

Le GIEC craint une accélération du réchauffement et des phénomènes météorologiques qui l’accompagnent.


Références :

Le site du GIEC.

Synthèses du Rapport 2007 du GIEC.

Vous pouvez laisser un avis


six × 3 =